mercredi 4 septembre 2019

biblio'âne 2019 clap de fin

C'est en rappelant aux derniers petits lecteurs présents que la rentrée des classes était à 5 jours de cette promenade, que notre âne mascotte a enfin trouvé une jolie petite ânesse avec qui il part pour de nouvelles aventures....
n'est elle pas séduisante avec ses yeux de biche et sa parure de paillettes ?!

Nous leur souhaitons bon voyage et de belles rencontres !

lundi 26 août 2019

Que d'animations ce jeudi 22 aout à Uzerche !

La Vézère...............accueillait déjà bien des promeneurs avant que nous arrivions avec ânes et livres . Preuve que cette promenade, même avec des eaux très basses est bien agréable !
Après avoir avec Edgar le rat de Jean François Dumont et d'autres héros cherché les animaux cachés, nous avons présenté le dernier venu dans notre conte presque terminé...un copain à longues oreilles...mais pas celui qu'on croit...et cela lui là  ignore que d'autres animaux ont aussi de longues oreilles...tant pis tout ce petit monde déploie ses talents d'artiste pour venir en aide....avec brio !

et qui aime les carottes ?

et d’artistes il en a été question tant pour peindre les chevaux en bleu que pour donner des couleurs aux oiseaux !...grâce à Boronali , l'âne célèbre.
on cherche, on cherche pourquoi le fermier est si faché ...

Puis , dans un secret tout relatif, l'âne et le lapin ont partagé un bout de chemin pour un voyage initiatique ....et en avant pour l'Afrique ...et peut être l'amour !
ET c'est sur ce départ plein de promesses que s'est achevée cette soirée, au grand dam de certains mais il fallait aussi que les plus grands puissent profiter  des animations nombreuses en cette soirée à Uzerche.
Nos ados, ont quant à eux préféré encore une fois mener seuls les ânes sur le retour en vieille ville puis pour le remettre au pré !

vendredi 16 août 2019

15 aout ...C'est fête et bien protfitons-en !

Mais rien n'arrête les petits lecteurs...! Hier 15 août, nous n'étions pas sûrs qu'ils nous rejoindraient sous le ciel incertain...Et finalement plus de 30 personnes étaient au rendez vous  !
que d'étonnement de voir nos nouvelles mascottes prendre vie dans le conte !

Et quel accueil: les figurines de carton de notre histoire ont été applaudies après la lecture de notre conte enchainée à un autre , d'un auteur reconnu mettant en scène l'âne et nos derniers arrivés: la grenouille et l'éléphant.
nos p'tites bêtes à succès ce soir !

En compagnie le l'âne, la grenouille était aussi présente lors d'une histoire de concours et l'éléphant, pas en reste, lui aussi a retrouvé  l'âne dans une nouvelle aventure où l'on réhabilite aux yeux des enfants ...le crottin pour enrichir la terre.
Et pour finir nous avons réussi à endormir le loup au grand étonnement de l'âne (avec JF Dumont)
Partir de la peur de l'eau de l'âne vaincue grâce à son amie la grenouille et finir par neutraliser le loup...Je pense qu'il aura été facile le soir d'endormir les plus jeunes !
et ce sont les deux ados, asinolectrices fidèles et devenues grandes qui ont "managé" les ânes au retour  car il était déjà tard pour les petites jambes .
la 1ere  halte lecture entre la rivière, les jardins et le pré des ânes 


vendredi 9 août 2019

et 1.... et 2.....et 3 degrés !!

Mardi à Lubersac après une petite ondée nous avons avec la Comtesse de Ségur illustré le refus de Rodéo à passer le pont...puis chacun a pris un livre et lu au gré de sa fantaisie, tandis que les plus jeunes ont profité des lectures proposées ou de celles de leurs parents.
Jeudi, à Uzerche, sous un soleil de plomb nous avons salué les touristes aux terrasses avant de rejoindre la fraîcheur des berges...un petit condensé du programme des lectures préparées pour ce soir  sur les migrations climatiques humaines et animales avant d'aborder des migrations politiques durant la guerre.

en route vers la fraîcheur des berges de la Vézère
Un sujet tellement bien traité dans un album où l'âne accompagne le départ d'une famille italienne ; un album laissé à disposition dans notre bibliothèque ambulante et que nous ne pensions pas lire à voix haute. Mais puisqu'au dernier arrêt il ne restait que des « grands », l'occasion de le présenter était trop évidente...et si l'album a intéressé les enfants , il a particulièrement touché les adultes..et leur a tiré une larme et des commentaires sur les risques de voir l'histoire se répéter.
 ...Sûr , on en parlera dans les maisons le soir !
Les « grands » se sont essayés aussi avec Valentine à l'origami pour créer la grue, symbole crucial de cet art au Japon et dernier animal choisi pour notre conte en chantier sur les rencontres de notre mascotte âne de carton tandis qu'ils entendaient les réflexions de l’héroïne d'Olivier Bourdeaut sur les flux des oiseaux dans le ciel comparés aux tracasseries administratives sur Terre.
la grue qui ne connait pas de frontière nargue la girafe
Les plus jeunes pendant ce temps tripotaient leur propre grue pliée et préparée pour eux et écoutaient sagement l'histoire  d'une famille d'ânes forcée à l'exil devant le désert qui avance et mal accueillie par le peuple des vaches installé dans les vertes prairies...et puisque l'atelier origami durait plus que prévu, nous avons enchaîné avec la vie nomade de Gipsy, volé par ...une poule (toujours cachée dans l 'histoire) et le pas lent salvateur de l'âne de Lisette.

pendant l'atelier origami, on sort nos mascottes !

Au milieu de ces grands voyages, la musique était célébrée, réunissant sur les prairies tant les vaches que les ânes venus d'ailleurs que les animaux de la ferme de Jean François Dumont (notre auteur fétiche de l'édition 2019) qui mêlent leur cri en un « bœuf » musical que l'âne rejoint de ces braiments sonores....!

et si vous voulez encore plus d'images voici les excellents clichés de l'ami Colas.Merci à lui

pas d'âge pour apprécier les livres...

...et chuchoter aux ânes !



à deux pour mener l'âne...

les deux mêmes avec leur grue origami

la lecture des plus jeunes pendant que les grands s’essayent à l'origami

le passage des grues à la frontière lu par Jean François tout de rouge vêtu comme l’héroïne de l'album suivant
 

vendredi 2 août 2019

la météo nous joue des tours...mais nous passons entre les gouttes !

Après avoir traversé la semaine dernière le centre historique d' Uzerche endormi sous le soleil caniculaire et par 40 degrés et rejoint une famille bravant ces températures près de la Vézère, puis avoir dû couvrir les livres pour les protéger des quelques gouttes de pluie à Lubersac, nous avons en ce 1er août douté jusqu’au dernier instant de pouvoir déambuler ...aussi avions nous prévu l'option pluie et ses surprises..mais juste avant notre départ le ciel est redevenu tout bleu !
Et heureusement car place Jean Jaurès nous étions attendus ! Pour faire patienter grands et petits Jean François a lu quelques vers de Prévert et la présentation qu'a fait Buffon de l'âne. Cela répondait en partie aux questions qui nous étaient posées sur nos animaux par un public curieux et plein d'attention.
La cloche de l'église retentit et la joyeuse troupe s'ébranla. 




Est on grand à 8 ans ? demanda-t-on pour mener l'âne en ville ...eh bien c'est relatif car cette fois l'âge des lecteurs s'étalait d'avant l'entrée en maternelle aux habitués du collège ! Et quant aux adultes certains n'avaient même pas l'alibi d'accompagner des enfants !
Mais qu'importe chacun a trouvé sa place pour les ânes ou pour les lectures.



Le cheval paré pour un concours avait rejoint l'âne et le lion , héros « origami » de notre histoire en devenir...et il fut lors des lectures ou jeux beaucoup question d'oreilles, différence évidente entre les deux équidés......des oreilles à acheter chez le marchand, des oreilles à toucher dans les livres cartonnés des plus petits, des oreilles à reconnaître les yeux fermés dans un jeu puzzle , des oreilles qui poussent sur la tête de Pinocchio.
Et c'est avec Pinocchio qu'on a continué notre cycle Jean François Dumont, avec May Angeli qu'on a évoqué les archives du Père Castor.

Le groupe se transformait au cours de la promenade, certains se joignant à nous, d'autres retardataires déçus ne nous retrouvant qu'au dernier arrêt, certains aussi découvrant nos horaires élastiques et devant nous quitter avant la fin...mais c'est aussi comme ça que les activités s’organisent , les plus grands s'installant pour lire seuls les ouvrages qui leur sont destinés ou jouant au bord de l'eau …
Au retour, deux petites filles se sont régalées d'êtres seules pour remonter les ânesses , les autres ayant choisi de visiter le jardin Bécharie pour rentrer en vieille ville .


mardi 23 juillet 2019

nouvelle naissance: Jipsy du Gîte

La petite Jipsy du Gîte est née il y a deux jours. c'est la fille de Nohémienne. Elles se portent à ravir.
chancelante
câline

et déjà cabotine