mardi 25 mars 2014

un travail spécialement conçu pour les ânes

En vieillissant, le mal de dos se fait sentir. Alors parer une soixantaine d'ânes devient une corvée. Pour remédier à cela, déjà en Normandie, nous utilisions une cage de contention pour bovins avec une barre anti reculement. Cela permettait de faire les postérieurs seul sans les tenir.
En Corrèze, nous avons fait faire un travail adapté en chêne. Il s'agit d'un modèle de type flamand (d'ailleurs réalisé par un ami Hollandais, bravo Edwin !) dont les dimensions ont été revues à la baisse pour les ânes. Bien sûr il reste des améliorations à faire (taquets pour bloquer les cordes, chaîne anti reculement,..) mais nous ne résistons pas à vous montrer la première ânesse qui a été parée dans ce travail. Attention, dan ce genre de travail, il n'y a pas de sangles pour soutenir l'âne ni de palan pour lever les pieds, donc il faut qu'il soit calme et donne ses pieds. La barre antérieure se lève et donc l'entrée dans le travail n'est pas traumatisante pour l'animal.
Enfin quel bonheur de travailler en toute sécurité,.... sans avoir à tenir le pied en même temps... et quel confort pour le dos.

2 commentaires:

  1. et en plus, c'est joli :-) Anna

    RépondreSupprimer
  2. super! A quand maintenant le stage "apprendre à parer son âne même quand on a mal au dos"??? Pascale

    RépondreSupprimer